Dessin à la Sanguine technique simple

Photographe corse portraitLe dessin à la Sanguine est une technique utilisée principalement au XVIII° siècle pour la réalisation d’ébauches préparatrices de peinture à l’huile, de croquis pris sur le vif, d’études.

Idéal pour le rendu des modelés et des volumes, sa couleur douce ocre se prête bien au dessin de nus féminins ou de portraits. Dessin à la sanguine

Habituellement je travaille le modèle sur papier Canson de préférence teint (saumon clair ou beige).

Le croquis de départ est assez rude et grossier. Je remplis ensuite les différentes zones d’ombre en appliquant le crayon de manière à suggérer déjà le volume ou la texture. La poudre d’oxyde de fer apposée sur le papier est diffusée ensuite sur la surface du papier avec le bout du doigt (bien sec pour ne pas laisser de traces !), un morceau de coton, un pinceau ou un morceau de buvard. Dessin à la sanguine

Il faut ensuite créer les zones de lumière qui vont donner tout le relief au dessin. A l’aide d’un crayon gomme affuté ou de morceaux de gomme découpées plus ou moins grossiers, on efface les traces de crayons en faisant apparaitre le papier là où la lumière frappe. Là encore, les coups de gomme suggèrent la texture et le volume, pour accentuer l’impression de relief, de la même manière qu’avec le crayon.

Dessin SanguineInvisible sur cette image, la sanguine, contrairement au fusain, capte et renvoit la lumière différemment en fonction de l’angle de vision du papier.

Je laisse généralement le dessin reposé et ne le reprend que le lendemain : cela permet d’avoir un regard neuf et critique sur ce que l’on a fait la veille. Il faut alors observer le dessin de plus ou moins loin, avec une lumière différente pour repérer les défauts flagrants.

On applique si nécessaire à nouveau le processus traits-ombres-lumière pour achever le travail. Attention néanmoins à ne pas trop en faire, on risque d’endommager par abrasion le papier support et d’abimer irrémédiablement le dessin. Dessin à la sanguine

Quels traits de crayons apposés ici et là donnent un bel aspect « croquis » et textures les zones d’ombre…

La sanguine peut être relevée de pastel plus foncé et blanc, personnellement je n’aime pas le résultat trop appuyé que cela donne et préfère le rendu monochrome de la sanguine seule.

Un vernis protecteur est appliqué afin de préserver le dessin et fixer l’oxyde de fer. Dessin à la sanguine

About the Author:

Related Posts

Leave a Comment!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *